Grenoble, «capitale française de l’épilepsie» le 14 février

de | juin 1, 2017

A cette occasion, la ville de Grenoble déploie ses forces vives en épileptologie (soins, recherche publique et privée, associations de patients) dans le cadre d’une grande manifestation.

14 Juillet journée mondiale de l’épilepsie

Le CHU de Grenoble, l’Institut des Neurosciences de Grenoble, la société SynapCell et les associations de patients s’associent pour proposer une journée « portes ouvertes » d’accueil du grand public, permettant de présenter les différents aspects (socio-éducatif, clinique, neurophysiologique, recherche) de cette maladie. Le CHU de Grenoble dispose depuis de nombreuses années de toute l’expertise nécessaire pour prendre en charge la maladie épileptique sous tous ses aspects, médicaux comme chirurgicaux. Sous la coordination du Pr Philippe Kahane, Grenoble est notamment devenu l’un des Centres français de référence dans le traitement neurochirurgical des épilepsies résistantes aux médicaments. A cette activité clinique s’associe une activité de recherche de haut niveau rassemblant des cliniciens du CHU et des biologistes au sein de lʼInstitut des Neurosciences de Grenoble dans lʼéquipe INSERM «Dynamique des Réseaux Synchrones Epileptiques» dirigée par le Dr Antoine Depaulis (directeur de recherche Inserm). Les travaux de recherche menés ont permis notamment de mettre en évidence lʼexistence de «foyers» dans certaines formes dʼépilepsie, et de montrer comment ces circuits nerveux sont contrôlés à distance par dʼautres réseaux de neurones.

Les cliniciens et les chercheurs de lʼéquipe « Dynamique des Réseaux Synchrones épileptiques », ainsi que leurs collaborateurs, accueilleront le public le 14 février, de 10h à 18h, à lʼHôpital Michalon (hall du RDC haut) et au Grenoble-Institut des Neurosciences pour présenter lʼétat actuel de nos connaissances sur lʼépilepsie (exposition, tables rondes, exposés, vidéos, ateliers).